Le LABO des Arts et du Mouvement?
Mais qu’est ce qu’on peut bien y faire?

Au LABO, avant tout, on expérimente, on crée, on se découvre, on explore, on s’exprime, on apprend, on s’amuse, on crée du lien… Et cette année, on voyage aussi!

Bref, on ne s’ennuie pas. Une équipe de formateurs motivés assure un apprentissage technique. Ensuite, c’est au participant de jouer. Autour d’un thème, il crée son œuvre.

Le LABO, c’est aussi un bâtiment entier dédié à la création artistique. Un rez-de-chaussée dédié aux arts plastiques: dessin, peinture, sculpture, céramique, histoires animées. A l’étage, ce sont les arts du cirque qui sont à l’honneur: technique aérienne, équilibre, acrobatie et jonglerie rythment ce lieu tout spécialement rénové pour nous accueillir. Mais, si les lieux d’apprentissages sont bien séparés, des ponts sont construits entre les activités et un doux mélange s’opère. 

 

Une année de création au LABO, ça se passe comment?

Cette année, nous expérimenterons le voyage dans le temps pour comparer les années 1920 et 2120. Des années Coco Chanel aux années Disney Channel, de l’art déco à l’art Robot, de la popularisation aux populismes, des années folles aux années LOL, du chapiteau à la soucoupe volante…

Où tout cela va nous mener? On ne le sait pas… Une première exposition en février, au Centre Culturel d’Enghien nous donnera un premier aperçu de ce voyage temporel. Cette première étape débute par une soirée de vernissage qui marque le premier jour de 3 semaines d’exposition sur les murs de la Maison Jonathas. Mais il faudra attendre le premier week-end de juin pour savoir avec certitude si le voyage s’est bien passé et si tout le monde a pu revenir dans le présent. Nos portes ouvertes clôturent une année de création artistique: exposition et spectacles circassiens pour fêter un retour de voyage temporel que l’on espère enrichissant pour tout le monde. 

 

1920-2120, une richesse artistique insoupçonnée d’un côté et inconnue de l’autre.

Il y a cent ans, le monde vivait une décennie de création artistique intense et libérée. Et ce sont autant de courants artistiques qui se côtoient : expressionnisme, surréalisme, abstraction, constructivisme, art déco,... Et côté cirque, c’est la rencontre des arts forains et du cirque traditionnel avec les premiers chapiteaux sur les routes. Les ménageries partagent désormais la piste avec les acrobates, magiciens, trapézistes,... Qu’en sera-t-il des années 2120 ? Où est ce que la digitalisation nous aura emmenée ? l’art sera-t-il automatisé ? la culture mondialisée ? Nous avons une année d’apprentissage et de création pour le déterminer. 

 

Départ de la capsule spatio-temporelle le 22 septembre, pour réserver votre billet c’est par ici…

Avec le soutien de

© 2018 - RUE 082. CGU

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon